Guide d’achat - peaux

Dans le monde de la percussion brésilienne il y a beaucoup de peaux différentes. On distingue entre la peau de frappe et la peau de résonance, il y a des laiteuses, peaux claires, enduites (coated) et multicouches, beaucoup d'entre eux sont disponibles en plusieurs calibres. Grâce à ces propriétés diverses vous avez la possibilité de trouver votre son préféré, soit avec plus de sons harmoniques ou des chaleureux basses, soit avec plus d’attaque ou plus de sonorité. Chaque instrument a naturellement son caractère propre, dépendant du matériel, la taille de l’instrument et l’épaisseur du corps.

Pour trouver la bonne option pour votre expérience percussive nous avons rassemblé quelques indications pour choisir la peau juste pour votre instrument.

 

Peau de frappe – peau de résonance

Ces deux peaux ont des fonctions différentes. La peau de frappe est responsable de prendre l'énergie du coup et de le convertir en son. Elle influence particulièrement l'attaque et la sonorité, le rebond et la durabilité sont deux critères importants pour choisir votre peau de frappe.

La fonction de la peau de résonance est dans le nom - elle crée la résonance, soutient et renforce les fréquences générées sur la peau de frappe et par son accord influence l'ensemble du spectre sonore, et donc le caractère de l’instrument.

Nylon

peaux en nylon sont les polyvalentes. En fait elles sont faites de polyester, le nom ‘nylon’ est le nom populaire. On les trouve dans presque tous les styles brésiliens, presque tous les instruments de percussion brésiliens peuvent être utilisés avec des peaux nylons. Elles sont disponibles en différentes épaisseurs, ce qui affecte le son et la durabilité.

Les peaux de nylon classiques sont disponibles en mince, moyen ou épais. Une peau mince est sensible et produit un son clair, vibre plus facilement et produit harmoniques. Les peaux minces sont un peu moins durables et obtiennent des bosses plus rapidement, cela ne veut pas dire qu’on ne les peut plus utiliser. Les peaux plus épaisses sont moins réverbérant avec plus de fréquences basses au lieu des harmoniques. Ils sont un peu plus durables. Les peaux multicouches ont un son chaud et sec et sont populaires surtout avec les surdos bas.


Il y a aussi des peaux de nylon enduites, par exemple les peaux vintage qui ont un revêtement de fibres de verre.


Vous pouvez même les laisser imprimer. Peaux en nylon sont également résistant aux intempéries et par ailleurs très facile à entretenir. Leur son varie de clair avec harmoniques à chaud et plein de basse, bien accordés ils ont une attaque définie, ce qui rend le son bien croquant. Le son est produit toujours en rapport avec le matériau du corps de l'appareil. Peaux de nylon peuvent être trouvées sur tamborim, caixa et snare, repinique, bacurinha, charuto, timbal, surdo, repique de mão et autres.

Peaux korino

Les korino sont des peaux multicouches en plastique qui produisent un ton bas, chaud et doux. Il y a matière à débat, avec peu d’attaque le son des surdos avec korino n’est pas vraiment défini, trop des instruments avec peau de korino donnent un son caverneux à une bateria. Musicalement, l'utilisation de quelques peaux korino est logique parce qu’elle donne plus des effets basses ce que peut arrondir le son de l’ensemble.

Les korinos ont besoin d’un peu plus de soin, il faut les sécher bien après d’avoir joué sous la pluie. Aussi il faut avoir des mailloches qui ne sont pas trop dures pour n’abîmer pas la couche supérieure du korino.
Typiquement les korino se trouvent dans styles samba afro ou samba reggae. Korinos ont également une sensation très douce quand on les joue. Petits surdos et instruments joués à la main comme rebolo ou tantan profitent d’un korino pour avoir un son plein de basses.

Peaux korino inversées

Une peau korino avec une nouvelle conception ! Comme avec les classiques korinos, plusieurs couches de matières plastiques sont joints dans une peau, sauf que l'ordre des couches est différent: Le korino situé à l'intérieur de ‘instrument, la couche de nylon blanc sur au-dessus. Le son est volumineux et plein de basse, mais l'attaque est claire et accentuée. Auparavant, vous deviez payer le ton riche d'une korino normale avec une perte correspondante d'attaque définie. Avec le korino inversé vous pouvez avoir les deux – son plein de basses sans harmoniques et attaque définie !

Peaux animales

Peaux naturelles sont quelque chose de spécial. Comme le nom l'indique, ils sont des produits naturels, chaque peau est unique d'un animal, a un dessin et une couleur différente, l’épaisseur peut varier aussi. Nous veillons à ce que les produits naturels conforment à nos exigences de qualité, une certaine individualité est inévitable mais c’est un des avantages.

Les peaux animales ont une sonorité magnifique et bien définie, les diamètres plus grands ont de belles basses, avec des corps en bois ils développent une énergie impressionnante. Les peaux naturelles sont utilisées notamment à Rio dans les écoles de samba, où on joue avec des mailloches très dures. Sur les instruments plus petits comme les timbals, tantans ou pandeiros ils sont jouées á la main. À la samba de mesa on voit aussi des tamborins avec peaux naturelles, joués avec une tige à bois. Les peaux animales sont montées sur des anneaux d’aluminium ou de bois, il y a aussi des peaux que vous pouvez monter vous-même.

Il faut toujours protéger votre peau animale contre la pluie, beaucoup de sambistes ont un film plastique qu’on met entre la peau et le cercle s’il pleut. Il faut détendre les peaux naturelles après de jouer, parce que qu'ils s’adaptent à l'humidité de l’air. Afin de ne pas briser ou se déformer on détend la tension de l’instrument. Où il y a des peaux naturelles on accorde beaucoup. Pour les longs concerts il est utile de réaccorder les instruments de temps en temps. peaux naturelles sur des anneaux en bois peuvent avoir l’air d’être déformées, cela est à cause de différences de l’humidité. Si on les mouille un peu avant de les monter sur l’instrument la déformation va disparaitre. En aucun cas devez-vous utiliser des aides de séchage. Juste sur l'air, pas de lumière directe du soleil, pas de sèche-cheveux ou d'autres moyens de chauffage.

Du son bon prend du temps.

Mais le mouillage est pas obligatoire, normalement vous aller réussir de monter la peau sur l’instrument sans problèmes. Cela semble d’être beaucoup de travail, et les peaux naturelles sont pas tout à fait facile à entretenir, mais le son est magnifique, unique et bien sûr authentique brésilien.

Peaux de résonance

Peaux de résonance sont une seule couche mince au-dessous de l’instrument. Elles créent la résonance qui soutient et renforce les fréquences générées sur la peau de frappe et a par son accord et avec le corps affectent l'ensemble du spectre sonore, et donc le caractère de l’instrument. La peau de résonance a beaucoup d’importance pour les caisses avec timbre, plus mince la peau, plus d’effet du timbre, ce que donne la sonorité typique.

Les peaux minces ne sont pas trop durables, c’est mieux de ne le pas frapper. Elles ne sont pas adaptées à des hautes tensions comme celle des repiniques ou caixas Rio-style. Le surdo, la caixa Rio-style ou repinique peuvent utiliser la même peau comme peau de résonance que celle de frappe. Nous recommandons quand même de prendre une peau de résonance plus mince.

La combinaison de la P3 / Super Nylon (épais) comme peau de frappe avec un P2 / nylon (moyenne) comme peau de résonance est tout à fait typique pour jouer de la samba. Snares ont souvent des peaux de résonance mince, à la samba reggae on voit souvent la combinaison de deux peaux identiques sur les deux côtés, les peaux ne peuvent pas être trop épais parce que l’instrument perdrait des vibrations qui donnent le son du instrument.

Peaux enduits (coated)

Peaux enduits sont drum heads typiques, qui sont également utilisés dans la samba. Nylon avec un revêtement en plastique rugueux pour augmenter la masse oscillante et d'obtenir une proportion plus forte de basses. Comme ça vous évitez des harmoniques gênantes.

Nous avons également tamborins avec des peaux revêtues qui sont des instruments pour les ensembles de percussion qui sont souvent joué avec des brosses ou d'autres bâtons spéciaux. Encore une fois la peau enduite a pour but de produire un son possible définie.

Les peaux hydrauliques

Les peaux hydrauliques ou aussi les peaux huilées sont des peaux en nylon à double couche, qui servent exclusivement de peaux de frappe.

Ce type de peaux est particulièrement populaire chez les batteurs et les sambistas qui aiment les tons sombres, les attaques lentes et un decay rapide. Le sustain court est créé par les deux couches qui ne vibrent trop fortement, ce qui permet d'éliminer les harmoniques indésirables. Comme vous l'aurez deviné, les peaux à deux couches se composent de deux couches superposées. L'espace entre ces peaux est généralement rempli d'une fine couche d'huile spéciale, qui influence également le son. Ces peaux ont donc très peu de sustain. Les peaux plus épaisses ou à double couche sont également plus durables que les peaux minces en raison du matériau utilisé.

Une peau hydraulique vous convient si vous appréciez les caractéristiques sonores suivantes :
- des basses fortes
- pas ou très peu de soutien
- harmoniques réduites au minimum
- décroissance rapide (décroissance du son de maximum à 0)
- pour les surdos : de belles basses sombres mais non réverbérantes
- attaque lente

haut de page
Vous désirez en savoir plus sur ces instruments ?

Sur Sambapedia vous trouverez tout autour d'instruments et de techniques de jeux